Je ne sais pas vous, mais moi, ma petite louloute de 4 ans a très souvent du mal à s’endormir : « Z’ai soif », « Ze veux faire pipi », « Z’ai pas eu d’câlin », etc. Elle utilise toute la panoplie des prétextes pour me faire venir auprès d’elle et repousser le moment de l’endormissement. Après de très – trop – nombreuses soirées passées à tenter de l’endormir, et donc à tester 1001 techniques, voici ma recette maison. Elle conjugue surtout beaucoup de bon sens et pas mal de patience, mais le résultat est plutôt payant !

1.      Commencez par tamiser la lumière de la chambre, cela permet de créer une ambiance propice au sommeil.

2.      Etablissez une routine spéciale mise au lit : une discussion calme, la lecture d’une histoire, l’écoute d’une douce comptine… créez un sas de décompression.

3.      Assurez-vous que la chambre soit ordonnée : un espace rangé crée un environnement plus serein.

4.      Veillez à ce que la chambre soit suffisamment plongée dans l’obscurité : elle est indispensable au corps pour se reposer.

5.      Utilisez un produit spécial sommeil enfant : un sirop spécial sommeil enfant à base de plantes peut être un très bon allié. Présentez-le comme un sirop « magique ».

6.      Bannissez les boissons sucrées qui stimulent au lieu d’apaiser. (Non au lait chaud sucré et/ou au miel !)

7.      Sollicitez son imagination afin que l’enfant trouve un ami ou un super héros qui le rassure et qui l’accompagne dans ses rêves.

8.      Limitez les dessins animés le soir (et bannissez ceux violents !)

9.      N’utilisez pas le « dodo » comme une punition, cela ne fera qu’augmenter la difficulté à s’endormir.

10.  Apprenez à votre enfant à s’endormir seul : après le pipi, le verre d'eau, l’histoire, le bisou, le câlin, l’éventuel sirop, c’est DODO ! Soyez une main de fer dans un gant de velours. Non, maman ne reviendra plus dans la chambre et non, il n’est plus possible de se lever.  

Ces 10 commandements ont bien marché pour ma princesse. Cela a pris quelques mois, mais aujourd’hui elle s’endort toute seule comme une grande ! Il y a parfois encore un petit monstre à chasser de dessous son lit, mais c’est aujourd’hui très, très exceptionnel !