Aaah cette phrase, vous avez déjà dû l’entendre une bonne centaine de fois (et encore, je suis gentille), mais rarement les actes ont suivi la parole. J’avoue, je fais partie de ce groupe de personnes qui froncent le nez quand ils entendent le mot « sport », même si je sais que ce serait bénéfique pour garder mon tonus de jeune maman. Je n’aime pas beaucoup me dépenser et je préfère les activités « douces » comme la natation à la mer (sinon je ne nage pas :p ) ou la randonnée.

Alors tout va bien ? Il serait malhonnête de ma part de répondre « oui » : j’ai eu du mal à perdre mes kilos de grossesse et Héloïse passe le plus clair de son temps à jouer avec mes poignées d’amour (pour elle, c’est très rigolo). Je sais que j’ai quelques kilos en trop et cette fois-ci, c’est décidé : il faut que je me mette au sport…

Mais quel sport je veux faire ?

 

Comme je vous l’ai déjà dit, je n’aime pas le sport, je n’aime pas être essoufflée, je n’aime pas suer, bref, inutile de vous faire un dessin. Pourtant, il va bien falloir que je m’active et que je trouve un sport adapté à ma condition, plus proche du veau marin échoué sur sa banquise que du svelte cheval au galop.

Donc, comme j’ai malgré tout un bon sens de l’organisation, j’ai fouillé sur Internet pour trouver un sport qui me plaise et qui ne soit pas trop « violent » pour une débutante. J’ai un peu déchanté devant l’énorme choix qui s’est ouvert à moi, je ne pensais sérieusement pas qu’autant de disciplines pouvaient exister…

Au final, j’ai sélectionné le yoga. La pratique du yoga peut servir à mincir (ça tombe bien) mais aussi à se relaxer, à se reposer et à supprimer les maux de dos. Il existe ainsi des yogas toniques et rythmés, des yogas lents mais toniques et des yogas très lents (d’après ce que j’ai compris). Je pars donc sur l’idée un yoga lent mais tonique, parce que quand j’ai vu le mot « salsathérapie » de la première catégorie, j’ai pris peur.

Et comment je fais mon sport ?

 

Bon. Je veux faire du yoga, c’est bien. Mais maintenant, je dois trouver comment je vais pratiquer ce sport. Trois choix s’offrent à moi (tant mieux, c’est beaucoup moins que le nombre de disciplines sportives que j’ai dû regarder) :

  • Faire du yoga en salle
  • Faire du yoga avec un prof
  • Faire du yoga seule chez moi

Il était hors de question pour moi de payer un abonnement à la salle de sport, tout simplement parce que cela ne vaut pas le coup pour un unique cours par semaine. Comme je sais que la motivation partirait vite si j’étais seule, j’ai bien sûr choisi de m’en remettre à un professionnel du yoga.

J’ai rapidement trouvé un professeur dans ma ville, et je pense qu’il en sera de même pour vous : de nombreuses personnes se tournent vers le yoga afin de pouvoir pratiquer un sport doux qui muscle et relaxe.  Personnellement, mon professeur donne des cours à plusieurs groupes en extérieur, souvent dans les parcs de ma ville.

Enfin, pour me motiver (et parce que faire du shopping c’est quand même un peu sportif), j’ai acheté une tenue complète : une brassière top mode avec lanières croisées dans le dos, un débardeur léger et ample, un bandeau pour la sueur, un pantalon de survêtement stretch et une paire d’Adidas Gazelle. Et une paire de Nike Air Max 90. Oui. J’en ai pris deux.

Que voulez-vous, à défaut de me dépenser, c’est moi qui dépense…