Je dois avouer que les beaux jours me donnent envie de partir à la mer avec ma petite puce et mon homme, pour oublier nos longues journées de travail fatigantes et se ressourcer en famille.

SAUF QUE nous ne sommes qu’en Avril, et que les vacances d’été, c’est dans minimum trois mois. Alors comment satisfaire mes envies de trempette ? En investissant dans une piscine pardi !

Cette idée géniale m’est venue d’un coup et, portée par la folie de l’instant présent, j’ai rempli plusieurs demandes de devis de piscine sur Internet. Pratique et rapide, cela me permet simplement de faire un état des lieux du marché et voir les prix des différents constructeurs.

Mais c’est là qu’un nouveau problème est apparu : mon homme ne veut pas d’une grande piscine car elle « dénaturerai complètement notre petit jardin ». J’ai alors pensé à la piscine en bois : facilement démontable et de taille modulable. Mais rien n’y fait, il est contre.

Moi qui me voyais déjà en train d’apprendre à nager à Héloïse, qui était prête à lui racheter un lot de brassards spéciaux pour l’occasion, autant vous dire que j’ai été très, très déçue. Mais comme je ne m’avoue jamais vaincue, je suis revenue à la charge et j’ai proposé d’installer autre chose qu’une piscine : un jacuzzi.

Et alors là, la réaction de mon cher et tendre fut tout autre. Ah c’est sûr, quand il s’agit de spa il est tout de suite plus ouvert !

En plus, la petite taille d’un jacuzzi nous permet de mettre plus facilement Héloïse en sécurité, tout en lui apprenant les bases de la nage grenouille.

Après avoir rempli des demandes sur Internet et fait jouer la concurrence, c’est officiel : pour nous ressourcer tous les trois, pas besoin d’aller à Palavas-les-Flots.

Un jacuzzi nous attend bien sagement dans notre logement prêt à être allumé, pour le grand bonheur d’Héloïse qui adore littéralement les petits remous de l’appareil !